Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Sophrologie à l'Institut Médico-Éducatif

Sophrologie à l'Institut Médico-Éducatif

Le 26 janvier 2012
Sophrologie à l'Institut Médico-Éducatif
A l'initiative des éducatrices spécialisées de l'IME de Lisieux, un groupe de 13 enfants participent à des séances de sophrologie depuis octobre 2011.
    Rappel de l'objectif
    Permettre aux enfants de vivre leur présence corporelle positivement, d'atténuer leurs angoisses, leurs colères, de participer collectivement aux séances dans le respect de chacun, de leur permettre d'exprimer librement leurs ressentis sans jugement, sans critique.
    Contenu
    Partir de la posture allongée et des mouvements fondamentaux que l'enfant découvre dès sa naissance pour gagner progressivement la posture debout puis assise.
    Vivre l'acte de la respiration source de bien être, d'un retour un soi.
    Utilisation de la technique de relaxation dynamique adaptée pour se ré-approprier le corps dans sa dimension physique, psychique et affective.
    Utilisation de balles, des mains pour vivre la dimension, la forme de ses espaces corporelles.
    Utilisation du dessin comme moyen d'expression libre.
    Bilan
    Il n'y a pas eu de la part des enfants de rejet de ce projet mis à part pour M. et B. pour lesquels l'approche positive du corps reste un problème.
    Cependant pour les enfants, cette approche nouvelle, les pratiques proposées ont demandé un temps d'adaptation pour leur compréhension et leur réalisation.
    La dynamique du groupe est en place, chacun se respecte.
    L'intégration de C. et de T. s'est déroulée sans encombre et ils se sont investis immédiatement dans les pratiques.
    Les phénodescriptions par le dessin en fin de séance révèlent que la ré-appropriation du schéma corporel se réalise. Plus nettement pour certains enfants que pour d'autres. Souvent ils se représentent dans l'espace de la pièce accompagnés de leurs camarades qui étaient à leur côté pendant les pratiques ou du tapis ou de la chaise. Les visages dessinés arborent très souvent un large sourire. Les mots écrits expriment le bien être ressenti pendant la séance : j'ai bien aimé la séance. Parfois certains se sentent soulagés, apaisés.
    Les pratiques axées sur la présence du corps, le vivre dans sa forme, dans son mouvement font l'objet d'une demande d'écriture de la part des enfants lors de leur phénodescription : sauter, souffler, s'asseoir, se lever, marcher, dormir, se toucher. Quelques unes sont mieux ressenties que d'autres. L'utilisation de balle puis de leurs propres mains a favorisé l'acceptation de soi et le réveil du sens du toucher.
    Le passage de la posture allongée ou assise sur les tapis à la posture debout puis assise sur la chaise s'est déroulé sans encombre. Les enfants étaient même demandeurs d'être plus souvent debout, qu'allongés. Les difficultés d'équilibre lors de la mise en mouvement des jambes se résorbent. La posture assise devient plus tonique, moins avachie.
    Les enfants sont capables de rester attentifs pendant tout le temps de la séance. La fermeture des yeux commence à être réalisée par plus d'enfants, certains enfouissent leur tête dans leur pull ce qui déjà dénote une envie de se retrouver avec eux-mêmes. Il reste toutefois à surmonter le fait de ne pas aimer être regardé par l'autre si j'ai les yeux fermés et d'autres non.
    En début de séance, les enfants contemplent spontanément les dessins de leurs camarades, preuve d'un intérêt pour l'autre.
    Les dernières séances avec la plume ont permis aux enfants de prendre conscience de leur souffle, de l'utiliser pour atteindre un objectif. Avec ce média, des espaces d'échanges, de rencontres sont proposés et les enfants vont l'un vers l'autre sans difficultés et même avec plaisir.
    La séance avec l'objet a révélé le réveil du sens du toucher travaillé depuis le début et a dévoilé aux enfants leur capacité de découvrir des formes, des contours . De nommer l'objet, de le dessiner et même d'évoquer son odeur sans l'avoir humé.
    Fort de ce potentiel, les prochaines séances continueront l'éveil des sens, la créativité, l'imaginaire pour une plus grande ouverture au monde.
c