Actualités

Sophrologie du quotidien

Notre société nous entraîne dans un activisme exagéré et le manque de temps ne nous permet ni réflexion sur soi, ni conscience de soi. Cela finit par créer des automatismes. Être, penser, courir comme tout le monde devient une habitude de vie.
À cause de l'hédonisme, de la relativité des choses ; faute de travailler la connaissance de notre entendement, nous nous contentons du "prêt-mâché", du "prêt-digéré" et nous allons au-delà de notre équilibre.

Or notre corps a besoin de trois choses indispensables à son bon fonctionnement :

RESPIRER - DORMIR - SE NOURRIR

sophrologie tous les jours

Que l'une de ces trois fonctions équilibrantes vienne à manquer ou que sa qualité soit défaillante et nos cellules, les plus petites entités vivantes de notre organisme, éprouvent une angoisse, un stress. Si nous ignorons les signaux que notre biologie tente de nous envoyer, il y a le risque qu'un jour notre corps fasse sa révolution. Coup de pompe, fatigue, irritabilité, dérèglement hormonal, prise de poids, insomnie, acouphènes, douleurs, pathologies. sont des symptômes avertisseurs d'un déséquilibre biologique.

Dans le brouhaha de notre quotidien, les séances de Sophrologie nous permettent de sortir la tête du guidon et sont comme autant de moments nous invitant à lâcher-prise et à nous recentrer sur nous-même. Cette attitude qui nous convie à mettre entre parenthèses nos a priori, nos jugements, favorise l'émergence de nouvelles réponses adaptées à nos besoins.

SAVOIR RESPIRER

Pour qui veut connaître son corps du dedans, la respiration est la corde du puits. La Sophrologie utilise ce levier de la culture respiratoire qui nous permet de prendre conscience des forces latentes qui sont en nous, trésor précieux inconnu.

Pendant les séances vous apprendrez à utiliser votre respiration et vous vivrez en vous-même ce retour à l'équilibre source de paix, de calme et d'harmonie propice à une meilleure efficacité dans vos activités du quotidien. Vous apprendrez à vous libérer des tensions inutiles ou des émotions accumulées et à activer en vous l'énergie positive, créatrice de la vie.

La respiration, atout majeur du bien être
Les Orientaux disent de nous, Occidentaux, que nous sommes un peuple d'inspirant, inspirés. Nous passons beaucoup de temps à raisonner, à rationaliser, et peu à nous intéresser à notre vie intérieure, à expirer. Nous mangeons trop, nous ne brûlons pas assez, nous sommes surmenés, inquiets, démoralisés.

En résumé : mauvaise carburation + mauvaise ventilation = auto-intoxication.

Pour combattre cette intoxication, nous avons à notre disposition la respiration qui, de toutes les grandes fonctions organiques, est la seule qui soit sous la dépendance de notre volonté.

De l'action découle le bien-être, et la respiration augmente notre énergie et nous rend plus efficace pour notre quotidien. Comme le dit un vers de Shelley : "La joie de l'âme est dans l'action". Alors sans plus attendre, agissons et prenons conscience de tous nos possibles.

Loin d'être un monde fermé, notre organisme, par son appareil pulmonaire, communique largement avec le monde extérieur et apprendre à respirer représente un intérêt anatomo-physiologique considérable pour l'homme contemporain surmené. Ainsi une respiration consciente et profonde permet un renouvellement qualitatif et quantitatif de l'énergie au niveau cellulaire par l'apport d'oxygène et une libération plus importante du gaz carbonique.

D'autres intérêts ne sont pas négligeables. Tandis que les mouvements des muscles de la sangle abdominale favorisent l'exonération des déchets par le brassage des viscères et des organes de la digestion ; nos poumons brûlent des graisses, éliminent les déchets de la combustion musculaire, apportent des sucres, assurent un rôle de défense et de destruction de formes toxiques.

En outre notre respiration, ce grand cadeau de la vie dont nous sommes porteurs et peu à l'utiliser pleinement, est un atout majeur dans la gestion du stress par son action freinatrice sur l'hyperfonctionnement engendré par les émotions.

DORMIR

Se mettre en action permet de réveiller ou de créer en nous le rythme. Car en nous, tout est rythme et seul notre mental veut figer les choses.

Si vous souffrez d'insomnie, de troubles du sommeil, l'intérêt de la Sophrologie est de vous aider à vous endormir avec les acquis de la journée et de capitaliser pendant le sommeil les moments de bien être vécus dans votre quotidien. Vous vivrez chaque matin comme un renouveau.

Le rythme circadien, une programmation nécessaire
Au cours des 24 heures, notre vigilance passe par des hauts et des bas, réalisant un véritable tracé sinusoïdal repérable à la même heure ou presque chez tous les humains, dans tous les coins de la planète, et corrélé à l'heure du soleil. Les variations rythmiques nous font passer tout au long de notre journée d'un état de récupération, le retour à soi, le sommeil, à l'état d'éveil, d'action.

Nos horloges internes sont rythmées par des synchronisateurs de nature environnementale : la lumière, l'obscurité ; biologique par la sécrétion d'hormones : sérotonine et mélatonine ; génétique : interaction de gênes spécialisés.

Lorsqu'il y aura des problèmes vis-à-vis de ces rythmes il y aura des problèmes de l'organisme parce que l'horloge sera désynchronisée. Les fonctions vitales continuent leur fonctionnement mais c'est du chacun pour soi ce qui ne peut que provoquer un déséquilibre interne source de dysharmonie et de troubles dont les conséquences se répercutent et se vivent dans notre quotidien et notamment au niveau de notre sommeil.

Les conséquences sur notre santé ne sont pas négligeables : diabète, cancer, hypertension.

La quantité de sommeil est aussi individuelle que la quantité de nourriture dont chacun a besoin. La durée idéale est celle qui nous permet au réveil de ressentir une nuit réparatrice et de se sentir disponible pour la journée.

Comme un mécanicien dévoile une roue de bicyclette, tantôt libérant les tensions d'un rayon par-ci, tantôt resserrant un autre par-là, fier du bout de ses doigts d'admirer la rotation harmonieuse retrouvée, vous réaliserez le re-alignement de votre rythme circadien, abandonnant les tensions inutiles et accumulées.

Conscient de ce qui se vit ensuite dans votre quotidienneté vous serez à même de conduire votre vie, d'éviter le roue-libre car comme à bicyclette, le maintien de la stabilité est dépendant de la force d'entraînement. Il est un seuil au-dessus et au-dessous duquel on ne peut assurer le contrôle qu'au prix d'efforts épuisants et dont l'accumulation, en deçà des réponses possibles, génère une dette qui se paye soit par une chute, soit par un droit dans le mur.

SE NOURRIR

sophrologie et nourriture

Puisque nous sommes dans le corps et la conscience autant en profiter car si nous dormons mal, nous nous réveillons le lendemain, nous ne sommes pas "top" ; tout autant si nous mangeons mal, si nous ne nous nourrissons pas, nous ne serons pas de même en pleine forme. S'alimenter ne doit pas être une source de stress supplémentaire et un facteur déclenchant de pathologies.

Entreprendre une démarche en sophrologie pour exister dans son poids de forme c'est réaliser un développement personnel qui respecte vos valeurs personnelles et qui vous aide à voir clair avec les troubles de votre comportement alimentaire qui ont déclenché la prise de poids.

S'alimenter, forme et énergie
Ce qui est important à savoir c'est : ce que je mange, qu'est ce que cela devient ? Est-ce que cela devient de la masse grasse ou de la masse maigre ? Comment être bien dans sa conscience si le corps n'est pas bien équilibré. Le corps essaie de nous envoyer des messages comme quoi il n'est pas bien dans ces proportions.

Se nourrir, c'est apporter à notre organisme les éléments dont il a besoin pour son énergie, sa structure, son entretien. Les protéines, les lipides, les glucides vont apporter les macro-aliments nécessaires à la construction, à l'énergie. Avec les couleurs des aliments nous apportons des vitamines, des micro-nutriments. C'est ce qui va donner la forme, la santé. C'est simple et parlant.

Même si nous mangeons équilibré, si nous ne bougeons pas cela ne va pas suffire. Ce qui compte c'est que notre balance des recettes et des dépenses soit équilibrée.

Nous sommes bien souvent dans la nourriture par rapport au poids et à l'émotion qui s'en dégage et qui pose souci. En Sophrologie, nous sommes là pour apprendre les émotions par rapport à la nourriture que la nourriture elle-même.

C'est un outil merveilleux pour renouer le contact avec la réalité de son corps pour se re-approprier son schéma corporel.

Sa force et son originalité est de réunir dans le même travail la dimension physique et psychique de son corps.
Se sentir bien dans son corps, dans sa peau, c'est vivre son poids de forme, source d'équilibre et d'harmonie. C'est nous permettre de nous épanouir dans toutes nos activités.

Prenons soin de nos émotions, sachons ne pas en être esclave. Si les actes "négatifs" que nous répétons laissent des traces dans notre organisme, tout autant les "vivances positives" vécues en séances de Sophrologie impactent directement notre biologie et cette liberté du choix émotionnel nous apportera la paix intérieure, la santé.

N'hésitez pas à consulter votre sophrologue à Lisieux dans le Calvados pour en savoir plus.

Contact

c