Actualités

Accompagnement du sportif

Le sport doit être un chemin d’épanouissement de la personne.

Dans le sport, il n’y a pas que l’argent, il y a le corps. C’est l’engagement du corps, le mouvement. Souvent on demande du cérébral et le corps est oublié, divisé.

La préparation mentale traditionnelle est une psychologie de non liberté, un conditionnement vers un modèle idéal qui emprisonne, fragilise la personne engendrant une perte des capacités d’adaptation, des déceptions, des culpabilités et des pratiques dopantes.

Au contraire la Sophrologie Caycédienne® repose sur la réalité objective que représente le sportif avec ses motivations, ses capacités, ses performances, les contraintes liées à l’entraînement, aux calendriers des compétitions.

La force de la Sophrologie Caycédienne® est le renforcement de l’être en lui permettant de dépasser la dualité existante dans tout individu : bonheur-souffrance.

Il convient d’effectuer une transformation positive de l’image de soi en aidant le sportif dans le développement de ses capacités et de ses ressources ; dans la prise de conscience de ses propres valeurs et de la confiance de son potentiel, de ses motivations internes ; de son intentionnalité et dans la gestion des pressions.

C'est-à-dire développer la présence de tout son être aux instants les plus critiques tout en lui apprenant à se relâcher afin de ne pas subir les pressions ; à se ressourcer entre chaque étape importante de sa saison, de sa carrière.

PERFORMANCE ACCRUE

La Sophrologie Caycédienne® adaptée au sport, c’est entraîner un sportif sans prendre la place de l’entraîneur. C’est optimiser ses performances en maîtrisant son mental en le libérant des conditionnements et respectant le sportif en tant que personne dans sa liberté de choix et de décision.

Le Sophrologue réalise le travail avec bienveillance et esprit positif, valorise le potentiel et les capacités du sportif. Valorise la hargne, l’agressivité intérieure en énergie positive en libérant le sportif de ses tensions inutiles.

Le rôle du Sophrologue Caycedien est d’établir l’alliance. Le terme alliance est la pierre angulaire de la Sophrologie Caycédienne®. Il sous-entend non seulement le lien qui unit les protagonistes entre eux, mais signifie qu’entre le Sophrologue, le sportif et l’entraîneur, il existe un contrat dont le contenu est défini entre les parties.

Dans le cas de traumatisme, par la mise au point d’un protocole favorisant une guérison plus rapide et un entretien positif de sa conscience dans le but de contrer la négativité, voire la culpabilité ou la déception.

Dialoguer, écouter, communiquer et comprendre la problématique du sportif, de l’entraîneur. S’adapter aux demandes, de détecter le mauvais stress. Guider le sportif dans sa démarche tout en respectant sa liberté d’action et de ses approches personnelles. Proposer des démarches claires et simples dans la pratique, facture d’efficacité de la méthode.

ADAPTABILITÉ

La Sophrologie Caycédienne® intervient dans la dimension émotionnelle, la gestion du stress, l’historicité de la personne.

Vous apprendrez à vous adapter à l’imprévu, à économiser votre énergie, à améliorer votre geste technique, à relâcher les crispations du corps qui ne veut pas lâcher, qui empêche de gagner.

Vous apprendrez à renforcer l’image de soi, à vous libérer des doutes, des croyances en retrouvant la confiance en soi, quelque chose qui se vit en action dans l’instant présent pour la performance.

Les séances peuvent réalisées au cabinet pour l’individuel ou sur le lieu de l’entraînement pour les groupes.

Les sujets abordées en séance seront : le stress mental, physique, recherche détente et équilibre intérieur ; la gestion du stress, comment le détecter, les réactions d’alarme ; l’évacuation des tensions, les agents stressants ; le schéma corporel, la conscience du corps ; la perception des mouvements, les habiletés techniques ; la mémorisation des gestes techniques, leur correction ; l’économie du geste technique ; l’adaptation au travail en équipe, individuel ; le travail avec l’entraîneur ; la mobilisation de l’être, la confiance, l’optimisme.

Le nombre de séances dépend du calendrier sportif et des objectifs importants. Il est important que les athlètes aient le temps de se préparer avec cette méthode.

En fonction des attentes de chacun, des résultats, de l’engagement des athlètes dans cette préparation, les séances pourront êtres plus espacées ou plus fréquentes.

Contact

c